Renseignements et devis
Au 01.41.50.92.28

Urgence 7j/7 - 24h/24
Au 06.17.98.42.42

Garantie décennale
 
 

Le Guide AOZ > Isolation > La laine de verre : un excellent isolant contre le froid

< Changer une seule couche de double vitrage : est-ce possible ?
Le verre autonettoyant : une vitre qui se nettoie toute seule >
 

La laine de verre : un excellent isolant contre le froid

Article mis en ligne le 10 avril 2014.


La laine de verre est un matériau doté de qualités isolantes. En l'installant au niveau des parois de votre maison, vous serez bien isolés tant au niveau thermique que phonique. Elle est également assez résistante par rapport au feu.

 

La laine de verre est de source minérale, comme c'est également le cas pour la laine de roche. Elle est fabriquée à base de silice et de verre de récupération grâce à des processus de fusion, de consolidation avec fibre de verre et de polymérisation. Pour rappel, la polymérisation consiste à faire réagir des petites molécules entre elles pour former des molécules de masses molaires plus élevées. La laine de verre est un matériau léger ayant une masse volumique proche de 20 kg par mètre cube. Ce matériau est très efficace en termes d'isolation et très bon marché, il s'agit de l'isolant le plus vendu en France comme dans le monde. Il a également le grand avantage d'être non inflammable du fait que ses composants sont incombustibles.

La laine de verre vis-à-vis de la santé

L'organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu que la laine de verre ne risque pas de causer des problèmes de santé. Le Centre International de Recherche Scientifique (CIRS) l'a classée comme un matériau non cancérigène.

Néanmoins, il faut bien s'équiper avec un masque et des gants au moment où on pose de la laine de verre. Elle peut en effet entraîner des irritations cutanées, bien que ces dernières soient non chimiques et donc sans grande gravité. Même si des irritations apparaissent au niveau de la peau, elles devraient disparaître en se rinçant bien à l'eau. Du fait de ses propriétés irritantes, il est nécessaire d'enfermer la laine de verre dans les murs et les toitures de façon étanche.

Un isolant thermique et phonique

La laine de verre possède de très bonnes propriétés isolantes thermiques. Elle présente une conductivité thermique dans les environs de 0,05 W/m.K. Il s'agit également d'un très bon isolant du point de vue acoustique, ce qui permet de se préserver des nuisances sonores.

Utilisation de la laine de verre

La laine de verre peut être utilisée pour des toitures inclinées, des cloisons, des plafonds ou des murs aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur. Elle existe sous forme de panneaux semi-rigides, de flocons ou de rouleaux. Pour la poser, il est nécessaire de porter des lunettes de protection, un masque et des gants afin d'être le moins possible exposé à la poussière. Pour minimiser la formation de poussière, il est préférable d'utiliser un cutter ou un couteau tranchant plutôt qu'une scie. Il faut aussi bien veiller à ce que la pièce dans laquelle vous faites vos travaux soit bien aérée.

Un matériau durable

La laine de verre offre une très bonne résistance face au feu et s'enflamme très difficilement au cas où un pare-vapeur a été utilisé. Elle résiste aussi très bien face aux rongeurs. Elle ne pourrit pas mais peut se tasser ou perdre ses propriétés isolantes si elle a été humidifiée. Pour cette raison, il est possible de la poser uniquement s'il n'y a pas de risque de condensation. En cas de dégât des eaux qui a mouillé la laine de verre, elle doit être séchée rapidement avant qu'elle ne se tasse.

Besoin en énergie grise

La quantité d'énergie nécessaire pour fabriquer la laine de verre, appelée aussi énergie grise, est globalement assez élevée. Néanmoins, elle peut être rejetée sans risque pour l'environnement, et peut éventuellement être recyclée. De plus, il est possible d'utiliser du verre recyclé pour la fabriquer, ce qui limite le problème de son énergie grise. Par ailleurs, les performances isolantes de la laine de verre permettent de faire des économies considérables en chauffage, ce qui donne au final un bilan écologique respectable.