Faire remplacer un vitrage à l'identique
Remplacement de vitrage à l'identique
Tarif agréé assurances
Remplacement de double vitrage
Changement de
double vitrage
Devis gratuit
Verre feuilleté
Installation de verre
de sécurité
Verre feuilleté, trempé,
armé ou sécurit
Vitrine
Rénovation de
vitrine
Baie vitrée coulissante
Baie vitrée
Dépannage en urgence
Renseignements et devis
Au 01.41.50.92.28

Urgence 7j/7 - 24h/24
Au 06.17.98.42.42

Garantie décennale
Entreprise de vitrerie
Devis gratuit
 
 

Le Guide AOZ > Innovations > Vitrage chauffant : un système de chauffage intégré dans une vitre

< Retirer les rayures d'une vitre : Comment procéder ?
Mur en briques de verre : Caractéristiques et types de pose >
 

Vitrage chauffant : un système de chauffage intégré dans une vitre

Article mis en ligne le 5 mars 2014.


Le vitrage chauffant est un produit verrier innovant qui a la capacité de chauffer la pièce dans laquelle il est installé. Parmi ses avantages, il permet de réaliser des économies d'énergie et renforce la sécurité des lieux.

 

Vitrage chauffant électrique

La vitrerie est un domaine qui, comme beaucoup d'autres, connaît de nombreuses innovations. Les produits verriers évoluent et certains sont dotés de nouvelles fonctionnalités. C'est par exemple le cas du vitrage chauffant, qui a la particularité de diffuser la chaleur à l'intérieur de la pièce qui en est équipée. Quel est le principe de fonctionnement de ce type de vitrage et quels sont ses avantages ? Nous allons essayer d'apporter quelques éléments de réponse.

Rôle et fonctionnement du vitrage chauffant

Le vitrage a une fonction très importante dans le logement. S'il a de bonnes performances isolantes et que la pose a été de qualité, il représente une bonne protection contre le froid en hiver, la chaleur en été et les bruits de l'extérieur. Il existe désormais un nouvel avantage supplémentaire dont un vitrage peut être doté : c'est la fonction de chauffage.

Une fonctionnalité invisible

Le vitrage chauffant est un produit verrier innovant dont le système de chauffage est invisible et intégré dans la vitre elle-même. Pour que le verre puisse avoir la capacité de chauffer, il est nécessaire d'appliquer une couche d'oxydes métalliques microscopiques sur la face intérieure du vitrage. On applique à ce revêtement un courant à basse tension, il fait alors office de résistance qui émet de la chaleur. Pour que la chaleur soit bien diffusée vers l'intérieur de la pièce et ne fuie pas vers l'extérieur, la face extérieure de la vitre est recouverte d'une couche à faible émissivité.

Propriétés techniques

Ce système s'intègre dans un double vitrage et possède une puissance de 250W/m². Il peut également s'appliquer au triple vitrage, auquel cas sa puissance peut atteindre 310W/m². Le vitrage chauffant peut s'adapter à tout type de menuiserie, qu'il s'agisse de bois, d'aluminium, de PVC ou d'acier. Il permet de diffuser de la chaleur de façon homogène par rayonnement et évite l'effet de paroi froide. Il a également les avantages d'éliminer la buée sur les vitres et de ne pas assécher l'air.

Les avantages du vitrage chauffant

Ce type de vitrage possède plusieurs avantages, notamment le fait qu'il possède un thermostat intégré et qu'il protège contre les effractions.

Le vitrage chauffant est doté d'une sonde et d'un thermostat qui lui permettent d'ajuster la température en fonction des paramètres enregistrés par l'utilisateur. Pour éviter de se brûler, il est prévu que la température du côté intérieur de la vitre ne peut pas dépasser 40°C.

La vitre chauffante est très sécurisante car elle est composée de verre trempé, ce dernier ayant une résistance 5 fois supérieure à celle d'un verre ordinaire. Elle peut également être intégrée dans un verre feuilleté, auquel cas elle sera une excellente protection contre les effractions. Pour améliorer encore plus la sécurité, il est possible d'intégrer un système d'alarme qui signalera une alerte en cas de bris de glace.

Des économies grâce au vitrage chauffant

En installant un vitrage chauffant, la température de consigne peut être diminuée de 2 à 3°C, ce qui permet de réaliser des économies de l'ordre de 15 à 20% sur la consommation d'énergie de l'habitat. Ces économies peuvent même s'élever jusqu'à 30% dans le cas où le dispositif est doté de capteurs qui détectent l'ouverture des fenêtres. Dans un logement correctement isolé et conforme à la Réglementation Thermique 2012, une vitre chauffante d'une surface de 5 m² serait suffisante pour chauffer une pièce d'environ 20 m².

Le vitrage chauffant est pour l'instant vu comme un produit de luxe, mais il pourrait se démocratiser dans les prochaines années avec un prix plus accessible. Ce type de vitrage peut être intéressant pour un café, un hôtel, un restaurant, un commerce, mais peut aussi être utilisé dans le cadre résidentiel pour, par exemple, améliorer le confort d'une véranda.